Nos articles

Publié le 22 octobre 2019 | par Thierry Denjean

0

Halte aux idées reçues sur les retards de paiement

Billet d’humeur suite à la lecture de cet article des Echos, en date du 22 octobre 2019.

Contrairement à une idée très répandue, le name and shame ne concerne pas que les grands groupes.

Avez-vous déjà consulté la liste des sociétés sanctionnées par la DGCCRF sur leur site internet ?

J’ai interrogé le greffe, à partir des numéros SIRET des sociétés qui figurent sur cette page pour obtenir leurs comptes annuels. J’ai constaté que les vingt dernières amendes listées sur la première page du site concernent, pour plus de la moitié, des PME ayant un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros.

Il est donc faux de penser que ce sont les plus grandes entreprises qui alimentent les retards de paiement. En tant qu’experts-comptables de grands groupes, nous pouvons même affirmer que l’ensemble de nos clients s’est conformé aux dispositions de la loi et respecte largement le délai de 60 jours à compter de la date de la facture.


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑